Le Conseil national des Droits de l’Homme du Maroc et le Haut-commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme ont organisé un atelier sur « Le rôle des Institutions nationales des droits de l’Homme arabes et autres mécanismes nationaux spécialisés, dans la lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée », et ce les 20 et 21 décembre 2016 à Rabat.

Cet atelier a vu la participation des INDHs suivantes :

1.      -Commission nationale des droits de l’homme de Mauritanie

2.      Commission nationale des droits de l’homme d’Egypte

3.      -Commission nationale des droits de l’homme de Tunisie

4.      -Commission nationale des droits de l’homme du Qatar

5.      -Commission nationale des droits de l’homme du Sultanat d’Oman

Ouvrant les travaux de cet atelier, Monsieur Idriss El Yazemi Président du Conseil national des droits de l’homme au Maroc a situé l’atelier dans son contexte qui est le combat contre le racisme , la xénophobie et l’intolérance dans le monde arabe. Monsieur El Yazemi a mis l’accent sur la nécessité de faire un état de lieu afin de pouvoir dresser un plan d’action permettant aux INDHs arabes de bien combattre ces fléaux.

Lui succédant, monsieur Mactar N’Doye a inviter les INDHs arabes a plus de coopération avec le Haut commissariat des Nations unies qui est prête à accompagner les institutions arabes dans le cadre du combat contre le racisme.

De leurs parts les représentants des INDHs présentes ont enrichi le débat par des interventions abordant dans le même sens.

En fin , les participants ont appelé à la nécessité de mettre en place des plans d’action pour combattre le racisme et la xénophobie. Le Haut commissariat a exprimé son intention de faire le suivi de cette recommandation par la tenue d’une conférence à Tunis dont la date reste à définir.

Mr El Hacene Ould Mbareck

Conseiller chargé de la cooperation