Sur invitation du bureau de Madame la Présidente de la commission de l’Union africaine, je me suis rendu du 30 Novembre 2016 au 10 Décembre 2016 à Accra, Ghana afin de faire partie d’une mission de supervision des élections présidentielles et parlementaires  devant se dérouler dans ce pays. Cette mission était conduite par l’ancien Président de Namibie.
Le 7 décembre 2016, les Ghanéens sont allés aux urnes pour élire leur président et leurs parlementaires dans la Quatrième République. Plusieurs partis politiques ont participé aux élections, dont deux principaux: le National Democratic Congress (NDC) au pouvoir, dirigé par le président sortant John Dramani et le principal parti de l'opposition, le New PatrioticParty (NPP), dirigé par Nana Akufo-Addo. Depuis la mise en place de la démocratie multipartite en 1992, le CND et le CNP ont dominé le paysage politique au Ghana en alternant le pouvoir politique de manière démocratique et pacifique.

La mission  a pris note de l'effort de la Commission électorale (CE) pour assurer des élections transparentes et crédibles en 2016 par la mise en œuvre des réformes nécessaires et l'engagement avec les parties prenantes tout au long du processus. La Mission a observé  que la CE a été suffisamment préparée pour les sondages de 2016 et qu'elle a adhéré au calendrier électoral. Malgré les retards dans certaines régions, la Mission note que les documents électoraux sont remis dans les différents bureaux de vote avant les élections.

L'environnement électoral et politique préélectoral était généralement calme et pacifique malgré une rhétorique incendiaire et agressive durant la campagne, créant un climat de peur dans certaines parties du pays. Le climat politique tendu a été exacerbé par la prévalence de groupes de vigilants affiliés à certains partis politiques ainsi que par la prolifération des armes légères illégales.

Ces élections furent remportées au premier tour  par le parti de l’opposition NPP et son chef Nana Akuofo-Addo.Le président sortant a reconnu sa défaite.

El Hacene Ould Mbareck                                              Nouakchott le 10/12/2016

Conseiller chargé de la cooperation