Nouakchott,  11/01/2018  -  La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a organisé, jeudi à Nouakchott, une table ronde sur les questions relatives à l’harmonisation des lois nationales avec les engagements internationaux dans le domaine des droits de l’homme.

La rencontre, qui est organisée en collaboration avec la Coopération espagnole, a pour objectif de déterminer les mécanismes internationaux des droits de l’homme adoptés par la Mauritanie, et la nécessité de les insérer dans l’arsenal juridique national.

L’objectif, également, est d’identifier les recommandations de base des mécanismes conventionnels d'harmonisation des lois mauritaniennes avec les conventions internationales dans le domaine des droits de l'homme.

Dans un mot pour l’occasion, la présidente de la CNDH, Mme Irabiha Mint Abdel Wedoud, a indiqué que cette table ronde s’inscrit dans le cadre des procédures d'harmonisation des lois nationales avec les engagements internationaux de la Mauritanie dans le domaine des droits de l'homme.

Il a précisé que les recommandations des participants seront présentées lors d'une journée de plaidoyer qui sera bientôt organisée avec les parlementaires sur ce sujet.

De son côté, le responsable des programmes au sein du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme (HCDH) a souligné l’importance de cette rencontre dans le renforcement et la vulgarisation des lois et concepts juridiques internationaux.

L’ouverture de cette table ronde s’est déroulée en présence du secrétaire général de la CNDH, M. Mohamed Ould Brahim.