Le Président : « Le climat politique actuel est propice à l’action de la commission nationale des droits de l’homme »

Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, président du Commission nationale des droits de l'homme (CNDH), a affirmé le 22 novembre 2019 à Aioun, que  la situation politique dans le pays est propice à l’action  de la Commission nationale des droits de l'homme en tant qu'organe consultatif constitutionnel chargé des questions relatives aux droits de l'homme.
 
Il a souligné lors d'une réunion tenue vendredi dans les locaux de la wilaya à Aioun (Hodh El Gharbi) et à laquelle ont participé les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya, que le gouvernement mauritanien répond favorablement aux propositions de la Commission en sa qualité d’organe constitutionnel jouissant de la confiance des organisations de la société civile et des organismes de défense des droits de l'homme dans le pays.
 
Le président de la CNDH a indiqué que sa tournée à l’intérieur  entre dans le cadre de la caravane de sensibilisation organisée par la Commission dans les wilayas du pays, visant à promouvoir la culture des droits de l’homme et à identifier  les phénomènes susceptibles d'être classés dans le champ de leur violation, soulignant que la Mauritanie a mis en place un arsenal juridique pour protéger les citoyens et leurs libertés.
 
De son côté, le wali du Hodh El Gharbi, M. Diallo Oumar Amadou, a souhaité la bienvenue au Président de la CNDH et aux responsables de la caravane de sensibilisation, soulignant l’importance de l’objectif  de cette caravane dans la diffusion de la culture des droits de l'homme et son  rôle précieux en faveur de la cohésion sociale et la paix civile.
Copyright © 2020 CNDH - Tous droits réservés
Conception : iDesign