La CNDH rend visite à des citoyens arrêtés pour rassemblement non autorisé

La Commission Nationale des Droits de l'Homme a appris que les autorités de sécurité ont arrêté des citoyens mauritaniens pour rassemblement non autorisé  le mercredi 12 février 2020, et après confirmation de la nouvelle, elle a commencé à contacter les détenus par le biais de la visite qui les a conduits samedi soir, 14 février 2020, pour garantir la sécurité des conditions de détention et le respect de la dignité et des droits de l'homme, Ainsi, la commission a interrogée douze (12) détenus et a examinée leurs conditions de santé et leurs conditions de détention, déclarant aux autorités consérnés la nécessité de respecter les droits et la dignité humaine des détenus conformément aux lois nationales et aux chartes internationales en autorisant des visites à leurs familles, avocats et  médecins pour les malades parmi eux. La fourniture de médicaments à ceux qui en ont besoin. La commission assure aux autorités publiques et à l'opinion publique nationale et internationale, son engagement constant en faveur du respect des droits de l'homme en général et des personnes privées de liberté et des défenseurs des droits de l'homme en particulier. À cette occasion, la commission affirme sa volonté de se tenir informée du dossier en assurant un suivi et un accès continus aux conditions des détenus et l'état d'avancement de l'enquête pour garantir que tous les détenus jouissent pleinement de leurs droits

Copyright © 2020 CNDH - Tous droits réservés
Conception : iDesign