Le président de la CNDH: « La priorité de notre caravane de droits de l’Homme sera de tourner définitivement la page de l’esclavage»

Le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Me Ahmed Salem Bouhoubeyni, a déclaré que notre institution entend se pencher sur le dossier de l’esclavage pour deux raisons majeures:
La première, c’est qu’il est grand temps de tourner la page de ce phénomène avilissant et la deuxième, c’est que cette question est au coeur des préoccupations de la CNDH qui est une commission  constitutionnelle consultative, indépendante, concernée par la protection et la promotion des droits de l’Homme dans le pays.
Le président de la Commission, qui accordait ce mardi 12 novembre 2019 une interview à la chaine satellitaire France 24, a déclaré que cette question de l’esclavage sera au centre de l’enquête globale que la Commission lancera dans quelques jours, affirmant que cette action sans précédent permettra d’appréhender la situation réelle des droits de l’Homme au niveau de l’ensemble des régions.
Le président de la Commission nationale des droits de l’Homme a conclu en disant que les conditions aujourd’hui sont favorables pour engager une action énergique qui mette fin définitivement a ce problème infamant, soulignant que les tribunaux existent, que l’arsenal juridique nécessaire est là et qu’il y a un climat politique caractérisé par son ouverture.

Vidéo de l'interview

Copyright © 2020 CNDH - Tous droits réservés
Conception : iDesign