La CNDH a adressé en date du 24 mars 2020 un courrier au ministre de la Justice face à la situation particulière que traverse le pays et la propagation du coronavirus. La commission dans son rôle de protection et de promotion des droits de l’Homme, a recommandé de mettre en œuvre des mesures préventives strictes dans les prisons telles que :

  • La réduction du nombre de détenus dans une seule cellule
  • L’augmentation du temps de sport et la fourniture du matériel d’hygiène
  • La stérilisation nécessaire pour assurer la prévention et éviter la propagation de ce virus entre les détenus
  • Et la réduction du surpeuplement dans les prisons par la libération des condamnés à des peines légères, non récidivistes, et non constituant une menace pour la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code