Le Conseil national des droits de l’homme au Maroc et la Commission nationale des droits de l’homme en Mauritanie ont signé un protocole d’accord pour établir et développer un cadre d’action conjointe, de coopération et de concertation entre les deux parties, dimanche 31 janvier 2021.
Ce mémorandum, qui a été signé par Mme Amina Bouayach, Présidente du Conseil national des droits de l’homme, et M. Ahmed Salem Ould Bouhbini, Président   de la  Commission nationale des droits de l’homme en Mauritanie  vise à concrétiser la vision des deux institutions conjointes de soutenir les initiatives visant à promouvoir et à protéger les droits de l’homme dans les deux pays.
Parmi les domaines de coopération stipulés dans ce mémorandum figure l’échange d’expériences et de connaissances afin de bénéficier des expériences comparatives et des meilleures pratiques et renforcer le dialogue bilatéral dans le but de définir des mesures de soutien à la mise en œuvre des droits de l’homme tels qu’ils sont internationalement reconnus.
Ce mémorandum vise également à renforcer les capacités des membres et employés des deux institutions, en particulier en ce qui concerne la surveillance, le traitement et le suivi des plaintes, l’interaction avec le système international et régional des droits de l’homme, la préparation de rapports, les techniques de communication et de plaidoyer, ainsi que la participation à des activités internationales, régionales ou nationales organisées  séparément par chaque institution etc.
Il convient de noter que la Commission nationale des droits de l’homme en Mauritanie, qui a été créée en 2006, est  une institution consultative indépendante chargée de protéger et de promouvoir les droits de l’homme, et c’est une institution accréditée  au statut «A» par le Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code